retour vers le futur

Apple réinvestira-t-elle le marché de l’ultramobilité ?

reflexions sur la sortie des Al Books
Première publication : .
Mise en ligne: 8 janvier 2003.
Modifié le : 24 janvier 2003.
Par Bazaar
Apple réinvestira-t-elle le marché de l'ultramobilité ?, iPod, , Titanium, , Alu Book

Steve Jobs, lors de la Macworld San Francisco du 7 janvier 2003, a affirmé que l’année 2003 serait, pour Apple, l’année du portable. Et le même Jobs d’illustrer son assertion en présentant les nouveaux Al Books. Peut-on, dès lors, penser qu’Apple mobilisera (cette année) ses capacités d’innovation pour révolutionner une nouvelle fois ce marché ?

••• Une nouvelle donne ? •••

Dans un précédent article (Apple et la désertion de l’ultra-mobilité, je déplorais le fait qu’Apple n’était plus porteuse d’innovations majeures sur le marché de l’ultamobilité. Les iBooks et le TiG4, si elles sont d’excellentes machines, n’innovent pas de façon significative, si ce n’est en introduisant un écran "panoramique" sur le TiG4 15". La récente Macworld de San Francisco (7 janvier 2003) pourraît être annonciatrice d’une nouvelle donne.

(JPEG)
Le PowerBook G4 Aluminium 12"
À un prix de 2300 à 2500 euros, le G4 Alu 12" risque fort de cannibaliser les ventes du iBook G3 Dual USB. Il est probable que le iBook G3 n’occupe plus que l’entrée de gamme à moins de 2000 euros.
(JPEG)
Le PowerBook G4 Aluminium 17"
Etonnante et séduisante machine ! D’une finesse inégalée, le PB Alu 17" bénéficie du plus grand écran du marché des ordinateurs portables. Un seul petit regret : ne pas avoir conçu de clavier étendu pour profiter de l’espace disponible sous l’écran.

••• Des innovations... à venir ? •••

Les nouveaux PowerBooks G4, dits Aluminium (Al Books), sont (à première vue) de superbes machines. Le modèle 12" et l’étonnant 17" constituent une double innovation. Le premier intègre un Superdrive (graveur de DVD) dans un chassis miniscule. Il s’agit donc du plus petit studio de création vidéo du monde ! Le second, avec son écran de 17" (l’équivalent d’un écran cathodique de 19 pouces !!) est un ordinateur portable d’exception, qui sera apprécié non seulement par les créatifs, mais également par les entreprises lorsqu’il faudra faire des présentations multimédia sans vidéo-projecteur.

Et pourtant... Sans critiquer ces nouvelles sorties qui, je le répète, méritent un grand succès (d’autant que le positionnement en terme de prix est très compétitif), il me semble qu’Apple a encore à faire.

Reprenons l’assertion de Steve Jobs, citée plus haut, selon laquelle l’année 2003 sera l’année du portable pour Apple, ou l’année de la mobilité, les MacUsers devraient pouvoir s’attendre à des innovations majeures. L’intégration de Bluetooth et de Airport Extreme participent de cette mise en valeur de la mobilité.

Mais Apple dispose d’autres atouts sur ce marché :
-  Des machines performantes et remarquablement compactes (les Al Book 12" Superdrive et 17" sont sans égal).
-  Une intégration des réseaux locaux sans fil sans équivalent (avec Airport en vedette).
-  Des capacités de synchronisation avec les réseaux distants parfaitement intégrées : pourquoi réserver iSync et .Mac aux particuliers ? Apple pourrait adapter ces technologies pour autoriser une synchronisation sécurisée des machines Apple avec un intranet ou un extranet d’entreprise.
-  Une évolution du iPod avec un modèle doté d’un large écran couleur et tactile donnerait naissance au premier PDA avec un disque dur de plusieurs dizaines de gigaoctets.

Ces atouts ne seront pas de trop pour contrer, en particulier dans le monde de l’entreprise, l’arrivée des Tablet PC. Pour le moment, le pari de Windows, qui reprenait un projet d’Apple datant des années 1990 (le livre électronique), est un échec relatif. Il semble d’ailleurs, au regard de la nouvelle campagne publicitaire de HP, que les constructeurs tentent une percée sur le marché grand public. La situation d’Apple n’est donc pas sans ombre.

••• Un pari risqué ? •••

Apple semble "attaquer" le marché des portables sur plusieurs fronts : ultramobile avec le Al Book 12" et mobile haut de gamme avec le Al Book 17".

Le modèle 17" a de quoi surprendre. Mais ce choix, au delà de la fuite en avant sur la taille des écrans, est parfaitement rationnel. Beaucoup d’utilisateurs veulent un écran immense, et acceptent d’en payer le prix. Tous n’utiliseront pas le portable en déplacement. N’oublions pas que 70% des utilisateurs d’ordinateurs portables en ont une utilisation strictement sédentaire...

Enfin, l’année 2001-2002 avait déjà été marquée par un investissement important d’Apple sur le marché des portables. L’année 2003 n’est nullement une rupture, mais plutôt la poursuite d’une politique commerciale déjà éprouvée. Apple s’est sauvée des mauvais résultats de sa gamme PowerMac avec les iBooks et les Titaniums en 2001. Le iMac G4 a pris le relais pendant quelques mois... Et les Al Books devraient permettre à la Pomme de maintenir sa part de marché et son chiffre d’affaires jusqu’à l’été, date supposée de la sortie des PowerMac G5. L’année 2003 n’aurait alors duré que 6 mois...

Envoyer
L'e-mail du destinataire :

Votre Nom :

Votre e-mail :


 |  Imprimer |  Réagir
Auteur : Bazaar
Bio : niourf !
Petit garagiste en chef.
Bazaar
> Apple se tire dans la jambe ?
Par iben le 9 janvier 2003 - Menu du forum
 
Juste un dernier mot : l’ibbok deviendra-t-il l’eMac version portable ?
 
> Apple réinvestira-t-elle le marché de l’ultramobilité ?
Par iben le 8 janvier 2003 - Menu du forum
 
Il est clair qu’un tel mobil qui intègre tout n’a rien à envier à un pocket PC. Apple a clairement fait le choix d’investir dans l’ultra mobile plutôt que le iBidule qui fait tout et en moins bien pour pas tellement plus cher (proportionnellement et compte tenu des caractéristiques).
 
> Apple réinvestira-t-elle le marché de l’ultramobilité ?
Par Bazaar le 8 janvier 2003 - Menu du forum
 

Je ne crois pas que les annonces récentes remettent en cause la sortie d’un iBidule. J’aurais même envie de dire : au contraire !

Si Apple voit son avenir immédiat dans la mobilité, elle a, avec le iPod, une base de reconquète du marché. Un PDA basé sur les atouts du iPod (disque dur et Firewire) serait extraordinaire...

 
Copyright 2002-2017 xrings - Tous droits réservés - Mentions légales - Propulsé par SPIP - Webdesigner et référencement Frédéric Guerrier