Logiciels libres

Installer des outils Unix avec Fink

Profiter de la manne Unix sous OS X
Première publication : .
Mise en ligne: 21 mars 2003.
Modifié le : 24 mars 2003.
Par Frédéric Guerrier
Installer des outils Unix avec Fink, Mac, , OS X, , Terminal, , Unix, , Fink, , Linux, , Logiciel libre, , Open Source, , Libre

Mac OS X est conçu sur les bases de FreeBSD 4.4, une distribution libre de droits d’Unix.Il n’est donc pas étonnant qu’il soit déjà pourvu de la plupart des outils de base de ce formidable système d’exploitation.

Cependant, les versions livrées par Apple ne sont pas les plus récentes ou les plus utilisées dans le monde Unix, et il est possible d’en installer d’autres bien plus puissantes, voir même d’étendre considérablement les possiblités du système...

(GIF)

C’est quoi ?

Le projet Fink à pour objet, d’une part, de ’porter’ (d’adapter) toutes les applications Unix vers Mac OS X, en apportant les modifications nécéssaires au bon fonctionnement de celles-ci dans l’environnement de l’Unix d’Apple, mais aussi de permettre au plus grand nombre de les installer et de gérer par la suite ces applications.

En effet, il existe des paquets d’installation (packages) pour certaines applications du monde Unix, il suffit de les télécharger et de lancer l’installeur pour en disposer sur sa machine. Il arrive aussi très souvent comme bon nombre de programmes, que celles-ci soient en cours de développement constant. Il est alors peut aisé de les éffacer, puis de les ré-installer, à chaque mise à jour. L’avantage principal de Fink étant de réaliser cette tâche à votre place avec une simple commande.

De plus, les outils ainsi installés reposent pour la plupart, sur un ensemble de librairies de fonctions qu’il serait bien difficile de gérer à la longue, Fink dispose donc d’un système qui permet d’organiser les installations et désinstallations des élèments nécéssaires au bon fonctionnement de tel ou tel outils.

Le système de gestion intégré à Fink provient du projet Debian GNU/Linux, et permet d’installer ces outils via Internet, il est donc fortement conseillé de disposer d’une connection haut débit (Cable ou ADSL), afin d’obtenir régulièrement les dernières versions des outils que l’on utilise.

Rassurez vous, l’utilisation de Fink ne va pas tout bouleverser dans votre OS X, car il est installé dans un répertoire à part sur votre disque dur (/sw), ce qui assure une cohabitation parfaite des deux systèmes.


Installation

Téléchargez la dernière version du package (paquet) d’installation de Fink et suivez les instructions afin de l’installer sur votre Mac. la procédure est la même que pour n’importe quelle autre installation.

Signalons tout de même que la version actuelle pour Mac OS 10.2 est la 0.5.1, si vous êtes toujours sous mac OS 10.1, veillez à télécharger la version 0.4.1 ;)

(JPEG)
Contenu de l’image disque de Fink

Ce paquet installe à la racine de votre OS X la hiérachie de fichier suivant dans le répartoite /sw :

(JPEG)
Hiérarchie de fichiers installée par Fink

Tous les outils et éxécutables seront installés dans les répertoires /sw/bin et /sw/sbin, ils ne seront ainsi pas mélangés aux utilitaires Unix installés par défaut par Apple.

Pour fonctionner correctement, les outils n’étants pas installés dans l’arborescence classique, il convient d’indiquer au système où se trouvent les nouvelles commandes.

Nous allons donc spécifier ce chemin dans le fichier de configuration du shell (par défaut le shell tcsh dans Mac OS 10.2), éditez avec pico le fichier invisible (il débute par un .) .cshrc (ce fichier est le fichier de configuration du shell c, il est indispensable qu’il soit présent dans votre répertoire de départ) :


[g4:~] gunjin% pico .cshrc

Vérifiez bien que cette ligne :


source /sw/bin/init.csh

Se trouve à l’intérrieur, enregistrez avec un control+x, y, et entrée, quittez et relancez ensuite le Terminal, afin qu’il prenne en compte cette nouvelle configuration.


Utilisation

Il existe plusieures manières d’utiliser Fink pour installer ou mettre à jour les outils. La plupart du temps, tout se passe dans le Terminal, il existe un jeu de commande qui permet d’installer, vérifier, mettre à jour et désinstaller les outils.

Sachez qu’il existe depuis peu un utilitaire avec une interface graphique Cocoa nommé FinkCommander qui permet de s’acquitter de ces tâches...

Depuis le début de l’aventure Fink, les différentes méthodes se sont succédées et continuent de cohabiter, que ce soit dans le Terminal, (il en existe au moins trois) ou avec FinkCommander, à vous donc de choisir celle qui vous convient le mieux, je parlerai dans la suite de cet article de celle que j’utilise...

Pour savoir comment utiliser Fink, il vous suffit de saisir son nom sur une ligne de commande puis de taper entrée :

(JPEG)
Taper la commande fink pour savoir comment l’utiliser.

Les principales commandes et options sont expliquées ici.

-  Vous pouvez obtenir la liste des packages (paquets) disponibles en tapant :


[g4:~] gunjin% fink list

Ou en vous rendant

Le principe des outils Unix repose sur la notion de dépandances, en effet, plusieurs outils utilisent les mêmes librairies, et il arrive bien souvent, lorsque l’on souhaite installer un nouvel outils, que Fink nous propose d’installer auparavant les dépendances nécessaires, Fink gère lui-même ce délicat problème, ce qui fait sa force et toute son utilité :)

-  Pour installer un outils supplémentaire, la syntaxe est très simple :


[g4:~] gunjin% fink install nom_du_package

-  Pour mettre à jour un outils, procédez comme suit :


[g4:~] gunjin% fink update nom_du_package

Etc, les commandes sont simplissimes :)


Conclusion

Fink permet d’étendre considérablement les fonctionnalités de votre OS X, et avec un peu d’apprentissage et de pratique, vous serez capable d’écrire des scripts qui permettrons d’automatiser votre Mac afin qu’il éxecute des tâches des plus simples au plus complexes...

Il existe déjà certainement un grand nombre de sites web qui traitent du sujet, comme souvent en matière d’informatique, toutes les documentations sont accessibles sur Internet, pensez à bien lire les explications fournies sur le site officiel, toutefois si vous rencontrez des problèmes, n’hésitez pas à vous exprimer dans le forum de xrings.

Je vous conseil la lecture de l’excellent magazine Précision Mac, depuis le premier numéro de ce bimestriel, celui-ci s’attache à nous guider dans la découverte des outils Unix sous Mac OS X.

Dans les semaines suivantes, nous allons aborder l’installation de différents outils, que ce soit pour mettre un peu de couleur dans votre Terminal, pour manipuler des images à partir de scripts, pour naviguer sur Internet ou sur votre machine en mode texte dans le Terminal et télécharger des sites web, pour Tchatter sur les IRC, pour sécuriser votre correspondance, pour faire du backup et graver des cd’s depuis la ligne de commande, etc...

La liste des outils proposés à l’installation est longue, n’hésitez pas à la consulter pour vous convaincre des possiblités d’un tel système.

Ha, j’allais oublier, tous ces outils sont en licence GNU/GPL pour la plupart (licence dont nous parleront dans de prochains articles) ils sont donc totalement gratuis :)

Bravo à toute l’équipe qui à mit sur pied ce projet.Heureusement qu’il existe des gens sur cette terre qui ne sont pas uniquement omnubilés par le profit à outrance, et qui s’occupent un peu de rendre les nouvelles technologies accessibles à tout un chacun.

Le projet xrings s’inscrit humblement dans cette démarche, et avec les étincelles de notre petit caillou, si nous sommes parvenus à éclaircir un peu les choses à vos yeux, j’en suis comblé d’avance :)

Envoyer
L'e-mail du destinataire :

Votre Nom :

Votre e-mail :


 |  Imprimer |  Réagir
> Installer des outils Unix avec Fink
Par frol le 27 avril 2005 - Menu du forum
 

ça ne marche pas après l’installation je mets [g4 : ] gunjin% pico .cshrc et il me dit
-  bash : [g4 : ] : command not found

pourquoi ???

 
> Installer des outils Unix avec Fink
Par Jean-Marc le 17 avril 2006 - Menu du forum
 
C’est tout simple : ce n’est pas "[g4 : ] gunjin% pico .cshrc" qu’il faut écrire après l’invite de ton shell mais "pico .cshrc".
 
> Installer des outils Unix avec Fink
Par Cyril le 2 décembre 2004 - Menu du forum
 
Merci pour tous vos articles, je suis un nouveau mac user et depuis 3 jours, j’ai l’impression d’être C.Colomb découvrant l’Amérique. Bon calmons-nous, j’essaie en fait tout simplement d’installer un site web sur mon G5, j’ai tout suivi vos conseils mais le souci est qu’au lancement de l’instruction "fink install imagemagick", le terminal me renvoie l’anomalie suivante :"no acceptable C compiler found in $PATH". Pourriez-vous me donner votre avis sur ce souci, on dirait que je n’ai pas les bons outil pour compiler. Par avance merci.
 
> Installer des outils Unix avec Fink
Par XD. le 3 décembre 2004 - Menu du forum
 

Il te manque GCC qui te permet de compiler les fichiers exécutables.

Tu dois installer GCC, et la manière la plus simple de le faire c’est de te procurer les développeurs Tools et de les installer sur ta machine.

Les DevTools (ou XCode aujourd’hui) sont dispo normalement sur le site developper.apple.com.

 
Copyright 2002-2017 xrings - Tous droits réservés - Mentions légales - Propulsé par SPIP - Webdesigner et référencement Frédéric Guerrier