Niveau débutant

Introduction au Terminal

Découverte du shell sous Mac OS X
Première publication : 13 septembre 2002.
Mise en ligne: 7 février 2007.
Modifié le : 18 février 2007.
Par Frédéric Guerrier
Introduction au Terminal, Mac, , OS X, , Terminal, , Mac OS X, , Darwin, , Shell, , Commande

Le Terminal est le moyen de communication direct avec la couche Unix de Mac OS X, le micro noyau nommé Darwin, il permet d’afficher un shell (ou coquille), c’est un interpréteur de commandes qui enveloppe en quelque sorte le moteur du système d’exploitation afin de vous permettre de dialoguer avec lui et de donner une représentation intelligible par un humain de celui-ci.

De ce fait, il est nécessaire de bien comprendre les possibilités offertes, mais aussi les risques liés à son utilisation. Dans cette première partie je vais donc vous présenter les commandes de bases, utiles pour bien commencer avec ce fameux et mystérieux Terminal.

Mise en Garde

Tout d’abord quelques avertissements, le Terminal est un outil très puissant et une mauvaise manipulation peut détruire tout le système d’exploitation ou engendrer la perte de données, qui seront alors irrécupérables car la fonction annuler n’existe pas dans le Terminal ! Rassurez vous tout de même, un certain nombre de mécanismes sont en place afin qu’un utilisateur normal ne puisse pas occasionner de bien gros dégâts.

Toutefois, pensez à bien vérifier ce que vous avez écrit avant d’exécuter une commande.

Où se trouve le Terminal ?

Le Terminal se situe dans le dossier Utilitaires du dossier Applications de votre disque de démarrage. Il est représenté par cette icône :

(PNG)
L’icône de l’application Terminal de Mac OS X

Le prompt du shell

Une fois l’application trouvée, double-cliquez dessus pour la lancer. Une fenêtre s’ouvre alors, ce que vous voyez apparaître est appelé un shell, c’est un interpréteur de commandes. Il permet de dialoguer avec le système d’exploitation.

Les premiers caractères qui sont écrits dans cette fenêtre s’appellent le prompt, il ressemble à cela :


Last login: Wed Feb  7 09:38:52 on ttyp1
Welcome To Darwin!
[localhost:~] votre_nom%

Chaque ligne de commande est composée de différents éléments :

Entre des crochets apparaît ceci :

-  localhost:, en début de ligne signifie que l’application Terminal s’exécute sur le poste que vous avez devant vous (et non sur un ordinateur distant). Cette information sera répétée au début de chaque ligne et peut varier, elle peut par exemple afficher l’adresse IP de la machine sur laquelle vous travaillez, son nom DNS, etc.

-  ~ (un tilde, qui s’obtient avec la combinaison de touches alt+n), est un raccourci qui correspond au répertoire dans lequel vous vous trouvez par défaut à l’ouverture d’un shell, ici, c’est votre répertoire de départ qui est le dossier votre_nom du dossier Users. Lorsque vous vous déplacerez dans un autre dossier, son chemin depuis la racine du système sera indiqué à cet endroit.

Puis vient ensuite :

-  votre_nom, qui correspond au nom du compte avec lequel vous avez démarré la session sous OS X.

-  %, représente le type de shell que vous utilisez (car il en existe un certain nombre), ici c’est un % pour signifier que l’on utilise le shell TCSH, il se peut que chez vous ce symbole soit différent, par exemple $ indique vous utilisez le shell BASH. Pour le moment ce n’est pas très important d’utiliser un interpréteur de commande plutôt qu’un autre. Ce qui est important de savoir, c’est que ce symbole constitue une sorte de point charnière de la ligne de commande, les commandes proprement dites commencent après celui-ci, ce symbole est communément appelé "l’invite", car il invite à taper une commande. Cette commande sera toujours séparée de l’invite par un espace, pour plus de clarté.

Les commandes

À la suite de l’espace situé après l’invite on écrit bien évidement les fameuses commandes suivies de leurs options (je dis "les" car une ligne peut contenir plusieurs commandes séparées par des points virgule ou d’autres caractères qui permettent de les faire inter-agir entre elles).

Les commandes du shell sont des mots clés qui invoquent des scripts (sorte de petits programmes) stockés sur votre Mac, ces scripts ont des options (des préférences ponctuelles en somme) qui permettent en général de modifier leur fonctionnement ou le type d’informations qu’elles retournent, nous en reparlerons dans les prochains articles.

Notez qu’il faut presser la touche Entrée après chaque ligne de commande pour qu’elle s’exécute. Si vous le faites sans avoir écrit aucune commande après l’invite, rien ne se passe, une nouvelle ligne apparaît et vous invite à nouveau à entrer une commande.

Le manuel des commandes

Comme je l’ai précisé auparavant, il est intéressant de savoir que la plupart des commandes du Terminal ont des options qui peuvent rendre leur utilisation plus intéressante, pour obtenir une liste complète et une description des options de chaque commande tapez : % man nom_de_la_commande

Nous prendrons l’habitude de matérialiser le début des lignes de commandes avec l’invite, ici %, il ne faut pas l’écrire.

La commande man se réfère alors au manuel Unix incorporé à chaque commande (manuel en anglais) afin de vous donner une description complète de celle-ci.

Pour faire défiler la fenêtre du manuel appuyez sur Entrée (pour un défilement ligne par ligne), ou sur Espace (pour un défilement page par page). Pour quitter le manuel, à tout moment, appuyer sur la touche q pour interrompre l’opération.

-  Il est judicieux de tester en premier lieu : % man man

Afin d’accéder au manuel sur le fonctionnement du manuel lui-même :)

Il est également possible d’utiliser la syntaxe :
% info nom_de_la_commande

Quitter le Shell

-  Pour quitter le shell dans lequel on se trouve, on peut taper % exit, mais il est plus simple d’utiliser la combinaison de touches ctrl+d, qui a pour effet de terminer l’opération en cours et fermer la fenêtre actuelle.

Notez qu’il est possible d’ouvrir autant de shells que l’on désire, avec la combinaison de touche habituelle pomme+n, ou bien par l’intermédiaire du Menu Fichier/Nouveau shell.

Personnaliser le shell

Dans l’application Terminal de Mac OS X, il est possible de personnaliser un grand nombre de paramètres qui vont du comportement des shells, en passant par l’apparence graphique de ceux-ci et la taille (en ligne et colonnes) des fenêtres affichées par défaut.

Contrairement aux autres applications sous Mac OS X, tous ces réglages s’effectuent grâce à la boite de dialogue "Réglages de la fenêtre..." du menu Terminal au lieu des habituelles préférences, ces dernières sont plutôt là pour choisir le type de shell que l’on souhaite utiliser.

(JPEG)
Réglages de la fenêtre

Notez qu’il convient d’avoir une fenêtre de shell ouverte pour pouvoir effectuer des modifications.
(JPEG)
Affichage

Le menu situé en haut de la boite de dialogue permet de choisir les différentes pages de cette boite, je vous conseil d’aller directement modifier les réglages des parties Affichage et Couleur pour un effet immédiat.

(JPEG)
Couleur

Un fois que vous avez fait vos réglages, n’oubliez pas de cliquer sur le bouton "Utiliser comme réglages par défaut", afin que toutes les nouvelles fenêtres de shell aient cette apparence.

Que peut-on faire avec le shell ?

Avec un shell, il est possible de faire exécuter au Mac n’importe quelle opération réalisable via l’interface graphique de Mac OS X, et bien plus encore, et ce de manière bien plus rapide et efficace car je vous le rappel, le shell inter-agit directement avec le coeur du système.

Vouc pouvez par exemple :
-  Obtenir des informations sur le système ou sur le matériel,
-  lister et manipuler la hiérarchie des fichiers et des dossiers,
-  manipuler les autorisations relatives à chaque élément, et ceci en masse si nécessaire,
-  compresser et décompresser des fichiers et dossiers,
-  vous connecter à Internet et utiliser n’importe quel protocole,
-  réaliser et programmer des opérations de maintenance et de surveillance,
-  Etc.

Si vous voulez poursuivre votre apprentissage, consultez l’article sur la commande ls, qui permet de lister le contenu d’un dossier.

Envoyer
L'e-mail du destinataire :

Votre Nom :

Votre e-mail :


 |  Imprimer |  Réagir
Une commande inconnue : ./configure ?
Par mvdm le 11 novembre 2007 - Menu du forum
 

Bonjour, je suis en train de suer un peu pour installer la librairie GD sur mac os 10.5, et, dans le guide d’installation, on me demande de taper la commance ./configure, mais Terminal me répond command not found ...

Le tutorial utilisé est pourtant fait pour Mac ... Pourrait-on m’expliquer cela, car, évidemment, le processus d’installation s’arrête là ...

Merci beaucoup. Marc

 
Une commande inconnue : ./configure ?
Par Frédéric Guerrier le 13 novembre 2007 - Menu du forum
 

Bonjour Marc,

As-tu installé les Developer Tools d’Apple ?

La commande dont tu parles sert à préparer la compilation d’un programme, et il faut les avoir installé pour le faire... Avec les Dev Tools...

@ + :)

 
Introduction au Terminal
Par Gébébégé le 19 janvier 2006 - Menu du forum
 

Alors, là !!! Bravo Gunjin !

Moi qui suis complètement débutant je suis content comme tout. A mon avis, c’est le meilleur article du web en français sur Terminal.

J’attends la suite, car j’ai lu et vais me mettre à utiliser l’article sur la commande ls. A bientôt

 
Configuration pour les accents
Par brab le 11 janvier 2006 - Menu du forum
 

Un des aspects que je trouve le plus compliqué avec le Terminal est la configuration pour que les accents s’affichent correctement.

J’ai par exemple trouvé que "ls -v" gère correctement les accents. Par contre je n’ai pas trouvé de solution pour que la complétion en utilisant le shell zsh soit correcte. Si quelqu’un a une idée, je suis preneur (et je pense que cela ferait un excellent sujet d’article ;-) ).

 
Configuration pour les accents
Par Gunjin le 13 janvier 2006 - Menu du forum
 

Salut brab,

Il convient déjà de bien régler l’encodage de caractères dans les réglages de la fenêtre (dans le menu pomme depuis le Terminal).

D’autre part, il est fortement conseillé de ne pas utiliser de caractères spéciaux, ni d’espaces, dans les noms de fichiers car c’est tout de suite plus compliqué à gérer.

 
Configuration pour les accents
Par kemuchi le 7 juillet 2006 - Menu du forum
 

bonjour

quels réglages suggères tu pour l’encodage des caractères ?

mac roman, latin-1, unicode 8 ??

 
Configuration pour les accents
 le 24 février 2006 - Menu du forum
 
peut tu m’éclairer sur la commande "ls -v" qui semble te gérer correctement les accents ??
 
Copyright 2002-2017 xrings - Tous droits réservés - Mentions légales - Propulsé par SPIP - Webdesigner et référencement Frédéric Guerrier